Publié par : | |
Discrètement, comme lorsqu'il composait jusqu'à devenir l'un des plus grands noms de la musique pour l'image, Jean Musy est décédé vendredi. Il avait trouvé une même quiétude en Puisaye.

Le musicien, compositeur et arrangeur Jean Musy est décédé vendredi 26 avril à l’âge de 76 ans. Un artiste dont la Puisaye, sa terre d’adoption depuis quelques années, a pu apprécier le talent et la simplicité.


Un maestro accessible


Un maestro accessible, qui durant sa carrière a enregistré plus d’un millier de 45 tours et 150 albums, composé près de 200 musiques de films et séries TV et de nombreuses chansons (Les Champs Élysées, Papy fait de la résistance, J’ai encore rêvé d’elle, Prendre un enfant...). Il rejoint les Francis Lai, Michel Legrand et autre Alain Goraguer.



Jean Musy a accompagné nos vies par ses compositions. Il avait raconté la sienne en septembre 2021 au château de Saint-Amand-en-Puisaye lors de “Causeries”. Un parcours débuté à Levallois-Perret pour ce pianiste virtuose, l'ayant vu fréquenter jeune des clubs de jazz et y jouer. Il allait devenir accompagnateur de Nino Ferrer, arrangeur de Joe Dassin, puis collaborateur d'Adamo, Petula Clark, Gilbert Bécaud, Marie-Paule Belle, Mouloudji, Georges Moustaki, Demis Roussos, Véronique Sanson, Fabienne Thibeault et tant d'autres. Jean Musy insistait toujours sur la chance qui a été la sienne de pouvoir enchaîner de si nombreuses prestations et rencontres.


Un duo entraînant formé avec Anne-Marie David, depuis la Puisaye


Ces "Causeries" avaient été montées en partenariat avec sa complice Anne-Marie David, gagnante du Concours Eurovision de la Chanson 1973 qui s’est également installée en Puisaye.



Le duo a été par ailleurs à l’origine de ”Cinéma sans image”, une expérience de voyage intérieur (notamment avec l'illustration sonore de textes de Stefan Zweig qu'il aimait tant), et de l’oratorio Edmund, la légende d’un roi. Lequel devait, à partir de cet automne, tourner en Angleterre, à Cosne, La Charité-sur-Loire, Vézelay ou encore Saint-Sauveur-en-Puisaye.

Pour l’ensemble de son œuvre, Jean Musy avait reçu le Grand Prix Sacem de la musique pour l’image 2016.

 
 

© Studio Kremlin 2024 • nous écrire

 

PAS DE COOKIES !

On les aime en biscuits, mais pas en mouchards. Sur notre site, aucune information nominative n'est collectée (et encore moins revendue)